Pierres semi-précieuses ou pierres fines?
Illustration from Katerina Eibatova

On lit souvent l’appellation pierres semi-précieuses pour désigner certaines gemmes. L'expression pierres semi-précieuses est interdite dans tous les commerces français d’après un décret de 2002, pour être remplacée par la désignation pierre fine. Cela étant, les professionnels du secteur continuent encore aujourd'hui à utiliser le terme "semi-précieuse". 

Les pierres fines sont toutes les pierres gemmes et pierres organiques qui ne font pas partie des 4 pierres précieuses (Rubis, Saphir, Emeraude et Diamant).

Qu'est-ce qui différencie une pierre précieuse d'une pierre fine ?

L’expression « pierre précieuse » ou « pierre fine » est liée aux notions de beauté et de rareté.

Les pierres précieuses

Les pierres précieuses, sont des gemmes aux qualités exceptionnelles. Naturelles, d'une certaine dureté, et d'une relative beauté, elles sont en général assez rares. Une partie des pierres précieuses, en raison de leurs qualités exceptionnelles (pureté, rareté, qualité ou même histoire) sont qualifiées de joyaux. 

Cette catégorie est élitiste par nature et ne comporte que 4 gemmes :

    • Le Diamant sublime d’éclat et de transparence, est composé de carbone. Généralement blanc avec une très légère teinte jaunâtre. Il existe des diamants de toutes les couleurs : noir, jaune canari, rose, vert, bleu, etc.
    • L’Émeraude d’un vert profond et translucide, est une variété de béryl vert. Elle comporte souvent des inclusions, ce qui la rend parfois fragile.
    • Le Rubis, d'un rouge passion est une variété de corindon.
    • Le Saphir est une variété de corindon. Souvent bleu d'outre-mer, il peut aussi être incolore ou de toute autre couleur. ( Excepté le rouge qui est réservé au rubis).

Illustration from Katerina Eibatova

Les pierres fines

Les pierres fines sont souvent moins exceptionnelles que les précédentes, mais elles n’en déméritent pas moins par leur éclat et leur transparence. 

Seulement une cinquantaine de pierres sont utilisées en joaillerie. Les porter exige une certaine dureté et une certaine qualité que l’on appelle « qualité gemme ».

Dans cette catégorie, l’on retrouve notamment la topaze, le cristal de roche, l’améthyste aux nuances violettes, l’aigue-marine d’un bleu translucide, le péridot, la citrine jaune brillant, la tourmaline dont voici quelques précisions : 

    • L’Aigue Marine est une variété de Béryl, réputée pour la douceur de son bleu. 
    • L’Améthyste fait partie de la famille des Quartz, c’est la reine des pierres violettes. 
    • La Citrine : certainement la pierre jaune la plus connue.
    • Le Grenat : souvent confondu avec le Rubis, c’est une très belle gemme rouge.
    • La Morganite : une pierre semi-précieuse avec un très beau rose très doux.
    • L’Onyx : est une pierre d'un noir profond de la variété des calcédoine.
    • L’Opale : sous ses différentes forme, est une pierre exceptionnelle avec des propriétés qui lui sont propres. À ne pas confondre avec l'Opalite qui est une pierre artificielle qui lui ressemble. 
    • La Pierre de lune est une jolie pierre transparente qui possède de très beaux reflets bleutés. 
    • La malachite est une pierre fine connue pour son vert profond et nuancé.

Les grands joailliers encourage le terme de « pierre fine » qui désigne les pierres de valeurs et de dureté inférieures à celles des « pierres précieuses » et dont la caractéristique essentielle, par opposition aux « pierres ornementales » est d’être transparente.

Illustration from Katerina Eibatova

Laisser un commentaire

Merci de prendre note: les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.