-10% sur votre 1ère commande avec WELCOME10 / Livraison offerte dès 150€ d'achats

Portrait de Marine Penet, créatrice de Gamme Blanche

Portrait réalisé par CIGOIRE, distributeur de Gamme blanche, situé à Lille.

marine penet

– Pourquoi avez-vous lancé votre marque ?

Passionnée par l’art, le design et la mode depuis ma jeunesse, la création de ma propre marque pour exprimer mes idées, ma vision et mon univers est devenue une évidence après mes études de stylisme. 

J’ai toujours collectionné de nombreux objets; précieux ou insolites. Quant aux pierres, elles m’ont toujours fasciné: elles sont une palette infinie de couleurs mise à disposition par la nature. 

Le bijou s’est donc imposé naturellement, par goût pour les beaux objets et ces pierres aux mille nuances, que je rêvais de mettre en valeur par un design qui m’est propre: épuré, et graphique.  

– Avec quels 3 mots définiriez-vous votre marque ?

ÉPURÉE / MINÉRALE / GRAPHIQUE

– Quel est le lieu/temps moyen de fabrication de vos produits ?

Jaipur, en Inde, berceau du bijou dont le savoir-faire exceptionnel est héritée de l’époque des Maharadjas. Les pièces sont fabriquées à la main, et cela demande 6 à 8 semaines.

 

– Quelles sont les difficultés que vous pouvez rencontrer ? 

Avec les ateliers, je rencontre actuellement assez peu de difficultés, les échanges sont réguliers et faciles. Mes déplacements rares. 

Il arrive parfois qu’il y ait des soucis au niveau de la compréhension d’un design, mais c’est exceptionnel. Et cela se règle vite. 

Les retards peut être, qui peuvent être une difficulté à gérer.

 

– Quel est votre pièce fétiche et/ou celle qui symbole le mieux votre marque ?

La pièce fétiche du moment : LE PARFUM N°1 – Parce que c’est un hommage à ma mère. Le pendentif est inspiré de son flacon de parfum. J’ai eu beaucoup de plaisir à l’imaginer, le transcrire sur papier, puis le voir réalisé. Ensuite, me dire qu’un artisan a façonné de ses mains dans de l’or ce que j’avais en tête est pour moi, très émouvant. La concrétisation d'un rêve.

Pour l’anecdote, la pierre de centre, la Tourmaline, était une pierre faisant partie d’un lot rare dont j’avais fais l’acquisition. 

Mais victime d’un cambriolage, elles m’ont toutes étaient volées sauf une, que j’avais emmené en Inde 4 mois avant pour la faire monter. Une "survivante" que je vois désormais comme un porte-bonheur. 

 

– Quelles valeurs vous animent et/ou vous engagent ?

Au quotidien, en tant que créatrice je me bats chaque jour pour faire comprendre à chacun(e) ce que le coût de mes bijoux représente. Plus globalement, de ce que la création représente. J'ai fait le choix avec Gamme blanche, de proposer des pièces au design singulier dans des matériaux précieux, en petites séries. Créer des pièces originales et uniques cela a un coût, il faut en prendre conscience.

Aujourd’hui on a beaucoup perdu la valeur du prix. Et on oublie que derrière chaque pièce il y a un travail de réflexion, un savoir-faire, de l’artisanat et aussi plus concrètement... des charges! 

 

– Pourquoi avoir accepté d’être présentée chez Cigoire ?

Car nous partageons la même vision des choses : le goût des belles choses, et ce qui a du sens. Chez Cigoire, on ne revend pas juste mes bijoux, on y vend un univers, une personnalité et des valeurs. Cela m’est très cher. 

 

– Quel est le plus beau compliment que l’on puisse vous faire ou qu’aimez-vous que l’on dise de vous/votre marque ?

Je suis très émue lorsqu’on me dit que j’ai redonné goût aux bijoux. Certaines clientes m’avouent, en j’en suis très fière, qu’elles reportent des bijoux grâce à ma marque. Que mes bijoux font rêver. Ça ; je prend sans modération.


Partager ce message


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés